Partenariat

Accueil / Coopération internationales / Partenariat

Partenariat

I-Conférences: Ansut Partenaire Institutionnel depuis 2012

Depuis 2004, i-conférences est organisateur de forums économiques dédiés exclusivement au développement de l’Afrique avec un focus sur les pays de l’Afrique francophone.

Des forums de portée internationale qui visent la promotion de la coopération Sud-Sud.

Chaque forum réunit quelques centaines de participants représentant le secteur public et privé et met à l’honneur les meilleures pratiques sur le continent en donnant la parole aux pays africains. Les forums de i-conférences sont organisés autour de secteurs stratégiques pour l’Afrique : Santé, Technologie de l’Information, Carte, Identification et Mobile, la Banque, l’Agriculture, les Infrastructures et la Poste.

Aller sur site de I-Conférences


Smart Africa: Depuis 2015

SMART Africa est un engagement audacieux et novateur des chefs d'État et de gouvernement africains visant à accélérer le développement socio-économique durable sur le continent, en introduisant l'Afrique dans une économie de la connaissance grâce à un accès abordable au haut débit et à l'utilisation des technologies de l'information et de la communication.

Le sommet Transform Africa qui s'est tenu à Kigali (Rwanda) les 28 et 31 octobre 2013 a abouti à l'adoption du document du Manifeste Smart Africa par sept (7) chefs d'État africains (Rwanda, Kenya, Ouganda, Sud-Soudan, Mali, Gabon, Burkina Faso). ) dans lesquels ils se sont engagés à jouer un rôle moteur dans l’accélération du développement socio-économique grâce aux TIC. Les 30 et 31 janvier 2014, le Manifeste SMART Africa a été approuvé par tous les chefs d'État et de gouvernement de l'Union africaine lors de la 22ème session ordinaire de la Conférence de l'Union africaine à Addis-Abeba.

Cette évolution place le Manifeste au cœur de l'agenda des TIC en Afrique, au-delà des 7 signataires du Sommet, réunissant les 53 pays africains. La Smart Africa Alliance s’est depuis élargie pour inclure 24 pays africains représentant plus de 600 millions de personnes.

Aller sur site de Smart Africa


Digital Africa: depuis 2018

Courant 2018, une dizaine d’acteurs issus du monde de l’institutionnel, du privé et de l’associatif-dont l’Agence française de développement (AFD), ont lancé l’initiative Digital Africa. C’est la concrétisation d’un engagement pris en 2017 à Ouagadougou par le Président Emmanuel Macron. Un programme de 65 millions d’euros pour soutenir la dynamique entrepreneuriale africaine et accompagner le développement de projets d’innovation numérique à impact sur le continent.

L’initiative Digital Africa, est une association, une plateforme numérique et un label.

L’association Digital Africa regroupe 10 membres engagés dans l’accompagnement et le soutien étroits de l’écosystème numérique africain. Il s’agit de CFI, Jokkolabs, Afrilabs, GEN Africa, Bond’Innov, la Fabrique des Mobilités, la Ferme Digitale, Fing, Digital Observer for Africa et le groupe Agence française de développement (AFD). L’AFD va déployer les fonds mis à disposition sous forme de facilité pour le financement d’amorçage, l’accompagnement et l’assistance technique ainsi que l’appui aux incubateurs et accélérateurs.

La plateforme numérique Digital Africa est à la fois un réseau social, un centre de ressources et un réseau de business angels. Elle vient interconnecter entrepreneurs africains et écosystèmes d’innovation (locaux et internationaux). Objectif : fédérer les communautés de savoirs et les initiatives, et mettre à leur disposition ressources et opportunités d’affaires partagées par les partenaires de la démarche Digital Africa.

Outre les entrepreneurs et porteurs de projets, la plateforme s’adresse aux investisseurs (fonds, banque, réseau de business angels) ; accompagnateurs/facilitateurs (hub, accélérateur, incubateur, centre de recherche, université, etc.) et au grand public.

Déjà 135 plateformes d’innovation et incubateurs sur 35 pays, des réseaux d’entrepreneurs de 42 pays, 8 initiatives leaders dans le domaine Tech4good et de nombreux acteurs ont rejoints la plateforme.

Aller sur site de Digital Africa